Quels sont les répercutions de la robotisation sur les emplois industriels ?

Par robotisation, on entend que les robots assument de plus en plus nos tâches quotidiennes. Bien que ce phénomène ne soit pas nouveau, le nombre de travailleurs qui « traitent » réellement avec des robots est encore relativement faible. Cette situation est susceptible de changer dans les années à venir, notamment en raison de l’utilisation croissante des robots de service. Par exemple, cette catégorie comprend les robots logistiques dans les entrepôts et les centres de distribution, les robots d’inspection, les robots chirurgicaux dans les hôpitaux et les robots de traite dans les fermes.

Impacts sur le marché du travail

Le rapport a conclu que certains robots conduit pour mille travailleurs au cours de la période d’étude entraînaient moins d’emplois disponibles et des salaires plus bas. En conséquence, les chercheurs estiment que l’introduction d’un nouveau robot sur le marché du travail pour 1 000 travailleurs réduirait l’emploi d’environ 0,19 % à 0,35 % de la population totale et entraînerait une perte de salaire de 0,26 % à 0,51 %. En outre, l’automatisation peut également exacerber les inégalités salariales pour les travailleurs peu et moyennement qualifiés, principalement en raison du nombre insuffisant d’emplois alternatifs dans les zones industriellement automatisées. D’autre part, l’augmentation de la robotique signifie également la création de nouveaux emplois, car la baisse des coûts des marchandises profite à d’autres entreprises. De plus, l’augmentation de la production industrielle et l’avantage concurrentiel de l’automatisation génèrent de nouveaux emplois, vous pouvez en savoir plus ici.

Des effets positifs en Asie et en Europe

La Fédération internationale de robotique espère que le robot industriel continue de se développer après la crise du coronavirus. Dans les secteurs industriels, les grandes entreprises entendent repenser leurs chaînes d’approvisionnement en tirant les leçons de la crise actuelle. Ces processus de formation devraient activer l’utilisation et l’introduction des robots. Dans le même temps, la fédération estime que les impacts de l’automatisation sur l’emploi ne sont pas différent des effets des diverses vagues de changement technologique que vous avez connues dans le passé. Les productivités augmentent de l’automatisation n’entraînera pas seulement des pertes d’emploi. Les tâches automatisées rendent de nombreuses fonctions plus attrayantes et en créent de nouvelles. Prenez les robots de service professionnel, qui peuvent réduire la charge de travail ou améliorer la sécurité des travailleurs. Les robots permettent également aux personnes handicapées d’effectuer des tâches qu’elles n’étaient pas en mesure d’effectuer dans le passé et de maintenir plus longtemps les personnes occupant des emplois physiquement exigeants en meilleure santé.

La conversion des risques en opportunités

Les experts du marché du travail appellent les travailleurs, les employeurs et les autorités à organiser des plans de robotique afin d’équilibrer au mieux les risques et les opportunités de la robotique sur les métiers de l’industrie dans les années à venir. D’une part, la robotisation croissante pourrait constituer une menace pour les emplois qui nécessitent une main-d’œuvre peu qualifiée, laissant de nombreux travailleurs au chômage. D’autre part, l’industrialisation robotique a aussi le potentiel de fournir des solutions à une main-d’œuvre de plus en plus vieillissante. Les robots contribueront à maintenir la productivité de l’économie en prenant pied dans des domaines de plus en plus diversifiés. Avec un recyclage et une formation en temps opportun, la possibilité de licencier des travailleurs peu qualifiés peut être évitée. Au cours des prochaines années, vous connaîtrez une augmentation de la demande de personnel techniquement qualifié, en particulier dans les entreprises responsables de l’assemblage et de la maintenance robotique. Enfin, il est important d’impliquer activement les travailleurs dans la mise en œuvre des robots dans l’industrie du futur. Lorsque les employés ont leur mot à dire dans la restructuration, le soutien interne aux projets augmente de manière significative et les salariés sont moins préparés à voir les robots comme des menaces.

Quelle formation pour apprendre à assembler la tôle ?
Quelles solutions de levage en industries ?