Spécialiste de serrage : savoir choisir la bonne technique !

Depuis l’invention du moteur à combustion, la mécanisation de toutes les activités règne dans le monde de l’industrie. L’assemblage de toutes les pièces de ces machines nécessite le recours à différentes techniques. Pour un assemblage parfait, rien de tel qu’un serrage au point. Idéal sur la théorie et controversé sur la pratique, le serrage suscite un débat sur la technique à adopter. 

La maîtrise de la notion de serrage

Pour monter un assemblage de plusieurs éléments, savoir choisir la bonne technique de serrage est indispensable. Réussir à serrer un boulon résulte d’un équilibre entre la force libérée et la résistance de la matière qui la subit. En effet, le problème des serrages consiste à éliminer le laxisme, tout en évitant de trop en faire. Un serrage laxiste pourrait risquer de faire grief à la solidité de l’assemblage. Par contre, un serrage trop accentué serait susceptible de provoquer une altération de la surface. A noter que la conséquence de cette altération n’est pas perceptible immédiatement. C’est lors du serrage ultérieur qu’elle se présente sous forme d’imprécision. Il y a imprécision parce que la surface de friction est détériorée par le serrage précédent.

Les différentes techniques de serrage

Pour pratiquer un serrage, différentes techniques sont mises entre les mains de l’opérateur. Chaque technique possède ses avantages, mais aussi ses inconvénients. Par conséquent, savoir choisir la bonne technique de serrage, c’est aussi diriger son choix en fonction de l’assemblage à serrer. Tandis que certaines personnes mettent en avant le serrage en couple, d’autres feront primer le serrage à l’angle. Mais il est à signaler que la combinaison des deux techniques est tout à fait possible.

Avoir les bons outils à sa disposition

Pour effectuer un serrage, il existe une multitude d’outils. Ces appareils ont été conçus pour satisfaire les besoins de l’utilisateur, peu importe les circonstances. Que ce soit pour l’assemblage de petits éléments, aussi bien que pour les machines colossales, savoir la bonne technique de serrage consiste aussi à choisir minutieusement, les appareils les plus adaptés à la tâche à accomplir. Souvent, la différence entre ces outils résulte de l’énergie dont ils dépendent pour fonctionner, et du type de mécanisme intégré pour son utilisation. D’abord, il y a les outils pour exécuter les serrages à la main. Pour cela, il faut acquérir une clé dynamométrique. Cette clé est réglée à l’avance sur une valeur déterminée et une fois cette valeur atteinte lors du serrage, la clé informe l’utilisateur. Toutefois, faire appel à cette clé peut aboutir à un inconvénient. A cause de son usage manuel, cet appareil fait perdre du temps, et n’est pas très adéquat sur les travaux à grande échelle. Pour pallier à ce désagrément, des outils pneumatiques et électriques ont été mis au point. Ces derniers ont le mérite de procurer plus de précision, avec une vitesse d’exécution plus rapide.

Comment faire pour trouver un revendeur de produits de nettoyage industriels ?
Comment choisir la meilleure tenue de travail ?