Comment implémenter l’impression 3D métal dans votre entreprise ?

L’impression 3D métal est en plein essor ces dernières années. Cette dernière innovation technologique séduit les géants de l’industrie aéronautique et de l’aviation ainsi que les grandes marques automobiles et médicales. Ses avantages sont en effet multiples. L’impression 3D permet entre autres de réaliser des géométries complexes ou encore de fabriquer des pièces à une vitesse grand V. In fine, elle simplifie le processus de production tout en permettant une réduction des coûts d’exploitation et une meilleure performance logistique. Votre entreprise pourrait profiter de ces avantages en intégrant une impression 3D métal au sein de son processus de production.

Choisir la technologie de l’impression 3D métal

Avant d’implémenter une impression 3D métal au sein de votre entreprise, il faut avant tout comprendre le fonctionnement de cette nouvelle innovation. En effet, il existe différentes technologies de fabrication additive. À vous de choisir celle qui répond le mieux à vos besoins de production. Tout d’abord, il y a la fusion du lit de poudre, une technique basée sur l’utilisation d’un laser à haute puissance pour lier des particules de poudre métallique couche par couche afin de produire une pièce métallique. Ce procédé convient particulièrement à la production de petites séries et des prototypes fonctionnels. Puis, la technique par jet de liant consiste à projeter des liants préalablement sélectionnés sur un lit de poudre pour former un solide. La technique par extrusion de métal, quant à elle, crée une pièce en extrudant à travers une buse un filament ou une tige constituée d’un polymère chargé de poudre métallique. Vous pouvez également fabriquer un objet en fondant une poudre métallique par source à haute énergie et la déposer couche par couche sur un substrat via un bras robotisé multi-axes. Enfin, la fabrication additive ultrasonique permet de coller couche par couche des feuilles métalliques à l’aide d’un soudage par ultrasons.

Mettre en place un poste de travail dédié

L’implémentation d’une impression 3D métal nécessite la mise en place d’un poste de travail dédié. Celui-ci est aligné sur le centre de production pour commander la création en chaîne des objets. Pour ce faire, l’entreprise doit s’équiper d’une machine de fabrication additive, d’un logiciel de modélisation 3D, et du métal comme matière première nécessaire à la fabrication en série des produits.

Apprendre à utiliser une imprimante 3D métal

La phase d’apprentissage est incontournable pour réussir l’intégration d’une imprimante 3D dans votre ligne de production. Il faut alors former le personnel à l’utilisation de cet équipement. Notez que cette machine industrielle ne se manipule pas comme une imprimante de bureau. Sa manipulation expose l’utilisateur à certains risques qu’il convient de faire connaître aux employés. Il faut donc leur informer sur les techniques de post-traitement et les règles de sécurité.

À part cela, il est plus sage de commencer progressivement l’implémentation de la fabrication additive dans vos ateliers. Autrement dit, pensez à tester l’impression 3D métal avec des pièces existantes avant de vous lancer dans la production.

Quelle formation pour apprendre à assembler la tôle ?
Quelles solutions de levage en industries ?